Lors de la création de sa propre entreprise, il y a tellement de choses à penser et de décisions à prendre. La pression peut très vite vous mener à une mauvaise décision et cela risque de nuire à votre potentiel de réussite. Bien que les erreurs soient utiles au processus d’apprentissage, vous pouvez vous épargner beaucoup de temps, d’argent et de maux de tête si vous en évitez quelques-unes. La raison pour laquelle certaines entreprises réussissent, tandis que d’autres échouent, n’est pas un mystère. Vous devez bien fixer vos objectifs tout en adoptant une stratégie ayant déjà fait ses preuves.

Voici les erreurs de création d’entreprises les plus communes à éviter à tout prix si vous voulez devenir un entrepreneur à succès.

Ne pas établir un plan d’action précis

La planification peut être fastidieuse, mais sans un plan solide pour votre entreprise, vous opérerez dans le noir. Cela commence par la recherche d’idées commerciales et le potentiel de marché. Les plans les plus importants à considérer incluent un plan d’affaires, un plan financier et un plan de marketing.

Si vous envisagez de lancer une affaire sérieuse qui nécessite un financement extérieur, un business plan est toujours requis. Il permet de déterminer l’objectif à atteindre pour votre projet ainsi que la façon d’y parvenir pour convaincre les investisseurs de s’engager.

Il est fortement recommandé de faire preuve de souplesse dans votre approche et votre travail. Il y a une probabilité que vous ne réussissiez pas du premier coup. Établissez un plan B, plan C, etc. et adaptez-les en fonction de vos erreurs. Tôt ou tard, vous aurez un plan fonctionnel qui s’adaptera à votre projet et vous mènera à votre objectif.

Être la personne à tout faire

Faire cavalier seul exige que vous portiez toute la charge de travail de votre entreprise. Cela signifie que vous devez également maintenir l’énergie et le charisme nécessaires pour porter toutes les différentes responsabilités. Pourtant, d’autres personnes spécialisées dans différents domaines le feraient probablement mieux que vous. Très peu de gens peuvent gérer le démarrage d’une entreprise par eux-mêmes, c’est pourquoi la plupart des investisseurs et des banques considèrent les entrepreneurs individuels comme un risque plus élevé. Vous avez plus de chances d’être financés avec un partenariat.

Au début, vous porterez très probablement tous les chapeaux, mais en grandissant, assurez-vous de vous entourer des meilleurs. Il va de soi que vous ne seriez pas un propriétaire d’entreprise efficace si vous n’étiez pas polyvalent. Cependant, la croissance de votre entreprise dépend de l’embauche de personnes qui maîtrisent leurs domaines. De plus, il est préférable de donner plus de valeur à votre temps en se consacrant à des tâches dont vous seuls pouvez y apporter une contribution.

Déléguer des tâches ne signifie pas non plus recruter trop tôt ou mal embaucher ses employés. Au lieu d’engager des subordonnés à plein temps, pour débuter, il vous est recommandé de choisir des prestataires libres et des travailleurs à mis temps.

Mésestimer les procédures légales

Assurez-vous que la propriété intellectuelle vitale appartient à l’entreprise. L’atout le plus précieux de votre entreprise est sa propriété intellectuelle. Que ce soit sous la forme d’un service, d’un logiciel ou d’un nouveau produit, prenez le temps de faire des recherches et de travailler avec un professionnel pour créer une stratégie efficace et raisonnable pour protéger vos actifs de propriété intellectuelle.

Créer une entreprise nécessite certains protocoles à suivre. Ces formalités et procédures légales diffèrent selon les pays et le type d’entreprise à réaliser. De ce fait, il est impératif en tant qu’entrepreneur que vous récoltiez le maximum d’information afin de vous assurer d’avoir pris la bonne voie et d’avoir créé votre entreprise en toute légalité. Il est toujours recommandé de consulter un avocat qui lui saurait vous conseiller sur les formes juridiques qui vous seront convenables.

Une erreur courante est aussi de conclure des accords verbalement. Cela peut être autour de la promesse d’actions ou d’options. C’est convenable quand tout fonctionne, mais vous pouvez être sur un terrain fragile quand ce n’est pas le cas. Les accords non écrits sont beaucoup plus difficiles à appliquer. Bien qu’il soit préférable d’avoir recours à un avocat, ce n’est pas toujours nécessaire. Il est même possible de mettre au point des détails par e-mail. Indiquez ce qui a été convenu et demandez une réponse confirmative. Cela ne prend que quelques minutes et peut éviter des conflits plus tard.

Omettre le marketing et l’influence des clients cibles

Une partie essentielle de toute campagne marketing réussie consiste à comprendre qui est votre client idéal. Il ne suffit pas de créer un budget marketing et d’essayer un peu de tout. Vous devez effectuer une étude de marché pour identifier qui vous essayez d’atteindre, où pouvez-vous les trouver et comment ils réagiront à vos activités de marketing.

Pendant que vous écoutez les besoins de vos clients potentiels, une recherche approfondie est également nécessaire pour trouver une stratégie marketing claire. Tout comme la plupart des entrepreneurs ont le sentiment d’avoir une belle idée d’entreprise, la plupart pensent également que leur produit se vendra lui-même. La meilleure stratégie marketing sera différente pour chaque entreprise. Qui est votre public cible ? Quel est le revenu moyen de ceux à qui vous allez vendre ? Pourquoi choisiraient-ils votre produit à la place de ceux qu’ils consomment habituellement ?

Vos clients vous diront exactement comment concevoir et commercialiser votre produit d’une manière qui leur plaît. C’est énorme, et tant d’entrepreneurs ignorent le fait que vous construisez quelque chose pour améliorer la vie de quelqu’un d’autre. L’argent n’est qu’un sous-produit de cette interaction. En même temps, ce n’est pas parce que votre produit répond aux besoins d’un groupe qu’il conviendra au reste de vos clients. Evoluer en fonction des critiques est une partie indispensable pour un développement efficace.

Ne pas être réaliste

Si vous voulez que quelqu’un vous prenne au sérieux, vous devez avoir une compréhension réaliste de votre client cible et de la taille réelle du marché.

Au début, nous sous-évaluons notre produit parce que nous pensons que des prix moins chers se traduiront par davantage de clients. Faux. Si vous offrez un excellent service client et une expérience pratique, la plupart des clients sont prêts à acheter un produit plus cher. La sous-tarification entraîne une baisse de la valeur perçue de votre produit, ce qui peut finalement attirer des clients indésirables qui ont un goût de champagne sur un budget de bière. Pourtant, la valeur perçue est importante par ce que le prix que vous attachez à votre produit reflète à quel point vous estimez sa valeur.

Il ne faut pas non plus surévaluer son produit. Avant de mettre un prix sur un nouveau produit ou service, décidez d’abord comment vous le positionnerez. Serez-vous le fournisseur du marché de masse à bas prix, créerez-vous un produit haut de gamme ou de niche à prix élevé, ou offrirez-vous un produit de valeur qui combine une qualité raisonnablement bonne et un prix relativement bas ?

Ajouté à tout ça, un entrepreneur doit être enthousiasmé par la perspective du travail. Ils devraient toujours avoir une forte volonté de réussir et de surmonter les obstacles. Ils ne devraient pas seulement se fixer de grands objectifs, mais aussi voir qu’ils sont réellement déterminés à les atteindre, quels que soient les innombrables revers qui se produisent.